Installation sur les systèmes UNIX

Installation sur les systèmes UNIX

Sommaire

Cette section va vous guider lors du processus d'installation et de configuration de PHP sous Unix. Commencez par étudier les sections spécifiques à votre plate-forme ou à votre serveur Web avant de passer à l'installation.

Comme ce que nous avons écrit dans le manuel dans la section Considérations générales sur l'installation, nous traiterons de l'installation de PHP sur des serveurs Web dans cette section, bien que nous couvrirons également la configuration de PHP pour l'utilisation en ligne de commande.

Il y a plusieurs manières d'installer PHP sur des plates-formes Unix : soit avec un processus de compilation/configuration, soit avec des paquets précompilés. Cette documentation est particulièrement focalisée sur le processus de compilation/configuration. Beaucoup de systèmes basés sur Unix ont plusieurs sortes de paquets d'installation pour leur système. Ils permettent de vous assister dans une configuration standard, mais si vous avez besoin d'avoir des fonctionnalités différentes (comme un serveur sécurisé ou un driver différent de bases de données), vous aurez besoin de construire PHP et/ou votre serveur Web. Si vous n'êtes pas familiarisé avec la construction et la compilation de vos propres logiciels, il sera plus simple de vérifier si quelque part, personne n'a déjà construit une version de paquet de PHP avec les fonctionnalités dont vous avez besoin.

Pré-requis :

  • Connaissance de base d'UNIX (savoir faire un "make" et compiler en C, si besoin).
  • Un compilateur ANSI C (pour les codes sources)
  • Un serveur web
  • Toute bibliothèque nécessaire pour une extension spécifique (comme GD, PDF, etc.)

Lors de la compilation depuis Git directement, ou après une modification des sources personnalisée, vous pourriez avoir aussi besoin de :

  • autoconf: 2.13+ (pour PHP < 5.4.0), 2.59+ (pour PHP >= 5.4.0), 2.64+ (for PHP >= 7.2.0)
  • automake: 1.4+
  • libtool: 1.4.x+ (sauf 1.4.2)
  • re2c: Version 0.13.4 ou plus récent
  • flex: Version 2.5.4 (pour PHP <= 5.2)
  • bison :
    • PHP 5.4 : 1.28, 1.35, 1.75, 1.875, 2.0, 2.1, 2.2, 2.3, 2.4, 2.4.1, 2.4.2, 2.4.3, 2.5, 2.5.1, 2.6, 2.6.1, 2.6.2, 2.6.4
    • PHP 5.5 : 2.4, 2.4.1, 2.4.2, 2.4.3, 2.5, 2.5.1, 2.6, 2.6.1, 2.6.2, 2.6.3, 2.6.4, 2.6.5, 2.7
    • PHP 5.6: >= 2.4, < 3.0
    • PHP 7.0: 2.4 ou suivants (incluant Bison 3.x)

La configuration initiale de PHP et le processus de configuration sont contrôlés par l'utilisation du fichier configure et de ces options en lignes de commande. Vous pouvez récupérer une liste de toutes les options disponibles accompagnées d'une courte description en exécutant la commande ./configure --help. Notre manuel documente les différentes options séparément. Vous pouvez trouver les options internes en annexe, bien que les différentes options spécifiques à chaque extension sont décrites sur les pages de référence.

Lorsque PHP est configuré, vous êtes prêt à construire le module et/ou l'exécutable. La commande make devrait s'occuper de cela. Si elle échoue et que vous ne savez pas pourquoi, lisez la section Problèmes.

Note:

Certains systèmes UNIX (tels qu'OpenBSD et SELinux) peuvent interdire la cartographie des pages à la fois inscriptibles et exécutables pour des raisons de sécurité, ce qu'on appelle PaX MPROTECT ou W^X protection contre les violations. Ce type de mappage de mémoire est, cependant, nécessaire pour le soutien JIT de PCRE, donc soit php doit être construit sans le soutien JIT pour PCRE, ou le binaire doit être ajouter à la liste blanche par tous les moyens fournis par le système.

Note: La compilation croisée pour ARM avec la chaîne Android n'est actuellement pas prise en charge.